Fait d’hiver

 

 

Robert avait un visage noir de crasse par endroits et un sourire édenté. Impossible de dire s’il était narquois. Sous la crasse on devinait quatre-vingts ans bien tassés. Pourtant je l’ai surpris un après-midi d’été, torse nu, les bras en croix, pendant une sieste dans l’herbe. Et j’ai d’abord cru poser mon regard sur un homme jeune, au corps mince et musclé. Quand j’ai compris que c’était Robert, je me suis arrêtée quelques secondes pour vérifier s’il respirait encore. Après avoir vu sa poitrine bouger j’ai continué de le regarder un peu, avant de repartir avec un léger sentiment de culpabilité.

Insolite apparition de la peau d’un personnage, habituellement couvert de la même couche de vêtements miteux, quelle que soit la saison. Ils étaient de la couleur des murs et de leurs toiles d’araignées.

Robert conduisait des Dyane plus ou moins bleues, plus ou moins vieilles. Il pilotait ses machines agricoles avec une agilité surprenante. Il laissait parfois les vaches cavaler en liberté ; ça semblait l’amuser. Ses ruches faisaient un petit village aux derniers rayons du soleil. Robert pissait dans son potager. Il s’en foutait pas mal d’être aperçu par les promeneurs qui traversaient sa ferme.

Robert vivait seul depuis la mort violente de son frère, tué par des cambrioleurs qui avaient voulu profiter de l’isolement de leur maison. Il continuait sa vie de paysan. Robert semblait ne rien attendre.

On a retrouvé Robert vendredi dernier, mort, complètement nu au pied de l’échelle de sa grange. Les héritiers ont commencé à aligner dans la neige, près des arbres arrachés, le matériel qu’ils pourront marchander.

 

 

(Voir album photos fait d’hiver)

16 réflexions sur “Fait d’hiver

  1. C\’est ça le talent… transformer le réel en fiction… et la plus jolie et émouvante des fictions…j\’aime beaucoup l\’association des images et du texte qui crée un rapport très cinématographique à la littérature qui n\’est pas pour le déplaire.Quand au texte lui même… et si c\’était simplement la première page d\’un roman ?Je crois que tu tiens là une vraie belle histoire… et le talent d\’écriture, tu l\’as, ça crève les yeux… alors, ne t\’arrête pas en si bon chemin !

  2. elle est terrible son histoire. Déjà son frère, et puis le retrouver nu, et puis le retrouver mort. Elle est terrible ton histoire. Moonpassant, tu m\’as fait pleurer avec cette étrange histoire. Elle était nue elle aussi.

  3. que penses-tu, en tant qu\’ enseignante de cette histoire d\’ association? Coller le souvenir d\’ un enfant victime de la shoa à un écolier de cm2?

  4. Etrange comme les histoires de campagne ressemblent souvent à des nouvelles, des romans, d\’un autre temps, d\’un autre espace…elles ont souvent pas mal d\’irréel en elles, elles sont difficilement palpables, encore moins compréhensibles pour qui ne les touche que de loin…je croise hélas bien souvent une réalité que certains qualifient d\’un autre temps et qui se passe pourtant ici et maintenant, sous nos yeux, en dehors de tout espoir et loin de toute compassion… Triste lorsque l\’on palpe ce que l\’on croyait disparu…

  5.  
    Corto:
    Il serait temps que Sarko arrête la coke.
    Il y a bien d\’autres moyens moins traumatisants et culpabilisants de perpétuer la mémoire.
    Encore une fois il la ramène dans un domaine où il ferait mieux de laisser réfléchir des gens compétents.
     

  6.                                        BLeu Pétrole
     
     
     
     
                                 trapeze              
                                suzanne
     
                                                                          JE TueRai le pianistE
     
    TanT de nuits…

  7. Qu\’ importe le TemPs
                                               Qu\’ emporte leVenT
      MiEux vAut l\’ aBsence
                                     Que l\’ IndiFféRence
     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s