Le temps qui reste

 
Regarder la mort – la vie – en face.
Le temps qui reste incarne parfaitement cette sensation que j’ai d’être à la fois en route vers la mort et échappée d’elle. Cela donne une intensité, un relief particulier à la vie.
 
 
 
Toute la question du temps. Quelle justesse! François Ozon; Melvil Poupaud, et tous les acteurs d’ailleurs…Quelle force!
Profondément bouleversée… Ca faisait longtemps qu’un film ne m’avait pas retournée comme ça.

5 réflexions sur “Le temps qui reste

  1. Il doit être très bon ce film, en effet…mais je n\’aime pas chialer au cinoche…je veux dire, écraser une larme, ça va…mais là j\’ai l\’impression que la perte de liquide lacrymale se mesurerait en litres …j\’préfère donc attendre qu\’il passe à la télé…histoire de souiller pudiquement une bonne tonne de mouchoirs en papier🙂

  2. Tu as raison, Josh, pour ce film, ce n\’était pas la larme qui me vient facilement à l\’oeil, j\’ai été secouée de sanglots… Et j\’ai massacré un paquet complet de kleenex. Mais j\’avoue que je me suis arrangée pour voir ce film chez moi. Cependant, dès qu\’il sort en DVD, je l\’achète!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s