Mot du jour, 18 décembre 2005

Interstices
Publicités

11 réflexions sur “Mot du jour, 18 décembre 2005

  1. Les saisons se succèdent inexorablement sans que nous n\’attendions en vain que tout reverdisse… pas encore. Bientôt, le soleil reprendra son ascension pour briller plus haut et nous réchauffer de sa lumière. Mais combien de temps nous faudra-t-il, aveugles derrière les moucharabiehs de nos consciences, pour cesser de croire en l\’éternité de toute chose ? Il faudra bien que les enfants de nos enfants s\’y fassent : Vivaldi est un fou.

  2. de mon coté, mon mot du jour est etonnement.Et il est rare!Vivaldi est un fou comme le dit Alba, et parfois nous le somme encore plus que lui a imaginez l\’humanité viable et belle.Comment tourne la terre deja? a oui , en rond, j\’oubliais!ké té vas bien la vida Moonbizmanon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s