âge / ah, je!… éclaircissements

Suite à ma participation au Kaléidoscope 1 chez eossienne:
je colle ici mon commentaire à propos de la photo que j’ai proposée pour le thème "grandeur et décadence".
 
En général, je préfère laisser mes photos parler d’elles-mêmes, mais puisque eossienne pense qu’il serait préférable que je vous "éclaire" concernant cette 2e photo, voici ce que j’ai dans la tête:
J’arrive à un âge où certains choix de vie pourraient devenir irréversibles. Continuerai-je à vivre seule, sans enfants? Ne le regretterai-je pas plus tard? Je n’échappe pas aux clichés de la femme à la trentaine.
Pour moi qui ai un tel besoin d’être reconnue dans ma féminité, il m’est plus difficile de voir apparaître des rides sur mon décolleté que sur mon visage(!). Cette photo, à la manière d’une "vanité", rappelle le pouvoir du temps… Et le sentiment d’impuissance, d’irrémédiable qu’il fait naître en moi.
Adieu grandeur de mon décolleté! Je fais moins la fière, je sais bien que la crème antirides est vaine, ridicule, n’est qu’un moyen de me rassurer.
Mais le temps fait basculer les valeurs. Par la force des choses, je vais déplacer ma notion de la grandeur, qui glisse de l’idée de séduction, féminité, jeunesse (symbolisée par les seins) vers celle de maturité, sérénité, "beauté intérieure" (symbolisée par les rides). Du coup, ce sont les rides qui deviennent signes de grandeur, et l’attachement au physique qui devient décadent. Je suis bien consciente de baigner encore dans les clichés, mais difficile d’y échapper dans nos contrées…
Outre ces considérations pseudo-métaphysiques, ma photo joue sur le contraste des matières, et puis, histoire de dédramatiser, je me suis permis un petit trait d’humour, pied de nez en pirouette: un téton, ça ne se lisse pas!!! (Voudrions-nous être trop lisses?) Tout ce que j’ai affirmé plus haut peut être faux…
Voilà, Mooon a parlé. J’espère n’avoir pas été lassante avec mes réflexions nombrilistes, mais fallait pas demander! Hihiihiiiii…
(Je précise que les rides ne me gênent que chez moi…)
 
 
Publicités

13 réflexions sur “âge / ah, je!… éclaircissements

  1. Hummm est-ce nombriliste comme discourt ?Je ne pense pas … C\’est étrange ce matin je me lève à la bourre jusque la pas de pb c\’est normal.J\’arrive à mon 1er cours de ce monsieur physiquementFiori mais bon … Encore un mec qui s\’en fou de nous maisPervers … Dans l\’idée qu\’il nous invite sur papier à parler de nous. En bas de cette page … Que pensé vous de cette phrase? : "L\’art est mort"Hum… j\’sais pas pourquoi mais quand j\’ai lu ton poste ça ma fait un clic dans la tête j\’sais pas bien pourquoi. Bref je ne sais plus exactement ce que j\’ai écrit mais en gros j\’ai répondu que l\’art est bien mort parce qu\’il n\’existe pas au présent. Oui pour moi l\’art existe dans sa pensée ou bien même dans son passé mais pas au moment présent. Sauf pour l\’artiste qui vie décalé face àson spectateur.Cela dit, j\’aurais peut-être dus être plus sage et écrirecomme mon voisin… Que pensé vous de cette phrase? : "L\’art est mort"RIEN !MdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrBref tout ça pour en venir là…Ne sommes nous pas simplement comme l\’art ?Ne vivons nous pas décaler devant les gens qui nous entour ?Soyons nombriliste jusqu\’au bout pour fois !Soyons nous aussi une oeuvre d\’art ! Combien d\’oeuvressont découvertes réellement par la suite? Une oeuvre qui vieillit n\’est elle pas encore plus vivante par son simple vécu arrivé enfin dans l\’iris de notre entourage?En conclu… c\’est peut être mieux comme ça.Le temps passe, je doute qu\’il faut passé sa vie à couriraprès! C\’est bien la que "la Ride" nous surprendrai d\’avantage. Après avoir couru des années, ayant se butd\’être encore plus rapide que lui; Jusqu\’au dernier moment nous n\’aurions eu connaissance de cette "Ride".

  2. ah ah te voici devant tes paradoxes au pied du mur kom ton age!!!ces valeurs inébranlables d\’ ils y as quelques années encore se font la paire!!!la vie est renmpli de merde comme ca qui te destabilises et c\’est si bon de pas s\’endormir sur ses lauriers!!!les rides sont le signes d\’un changer irréversible de saisons koi k\’il arrive!!le vent tourne et les feuilles volent!ne pleurs pas ta jeunesse vis là à fond!!!!dommage que le téton ne soit pas encrémé sur la photo!!!et pour te rassurer on peut avoir des enfants jusqu\’à 70ans maintenant!!!!et à défauts d\’avoir le sein ferme garde le cerveau en fonction. nul n\’échappe au temps qui passe et aux mutations programmées!!!le combat maintient en forme!! gigabiz sur le bout de ton sein gauche avant que tu ne t\’arraches le coeur

  3. Vivicracra> Que veux-tu dire par "décalé"? C\’est pas nombriliste, c\’est tétoniste! Hiihiiiiiiihiiii…Je sers de support à ma photo, de là à considérer que JE suis l\’oeuvre d\’art, on est quand même loin de Journiac! ;o)Clin d\’oeil reçu 5 sur 5 pour l\’iris…Sculptololo>Quel intérêt y aurait-il eu à l\’encrémer?Quel intérêt d\’avoir un enfant à 70 ans?Qui te dit que j\’ai pas le sein ferme? (J\’ai parlé de quelques rides dans le décolleté, faut pas exagérer! Mooouhoouhaaaha)Mon cerveau fonctionne trop en ce moment.Le combat peut tuer, aussi.Trop tard pour mon coeur…L\’esprit de contradiction, moi?

  4. et quelle transition de passer d\’un chaton (com précédent) qui ronronne quand il tete sa mère à un téton (pas fait exprès) … pas trop le temps d\’un discours philosopique maintenant pour moi maintenant alors je sais pas un proverbe : à chaque téton son chaton … ou chaton qui ronronne, téton qui frissonne … ;-)bises

  5. Ton billet appelle plusieurs réflexions qu\’un philosophe débatteur de comptoir, certes privé de substances liquides à l\’effet euphorisant momentané, surmontées en certaines occasions d\’une mousse éphémère, ne peut s\’empêcher de commenter en plusieurs points !1. bon j\’ai pas tout compris à l\’histoire des photos mais saches, en préambule, et dans le doute à propos de la nature de la polémique, que, personnellement, je ne t\’en veux pas de ne pas nous montrer des photos de ton décolleté… enfin …2. Je suis entièrement d\’accord sur l\’opportunité d\’un tel billet qui traduit ce que tu penses. Il serait donc sans intérêt et injuste de t\’en tenir rigueur.3. Je n\’ai jamais entendu un téton ronronner et à défaut de n\’avoir jamais placer l\’oreille correctement à l\’endroit concerné, je doute sérieusement que cela soit possible.4. Tout cela pour dire qu\’en fait, c\’est surtout le terme de choix de vie irréversible qui me fait réagir dans ton texte car je ne le comprends pas trop … qu\’y a t\’il de réellement irréversible dans la vie comme choix ?bises

  6. Albarye> 1) Pas de polémique, ni d\’autres photos que celle ci-dessus, en fait… 2) Merci de ne pas me tenir rigueur de mon billet! ;o)3) C\’est sûr que les tétons ne ronronnent pas en toutes circonstances!4) Ne pas fonder de famille, ni même de vie de couple, ça peut finir par devenir un choix irréversible, non?6) Est-ce que tu philosophes mieux avec ou sans substances liquides? ;o)

  7. "Continuerai-je à vivre seule, sans enfants? Ne le regretterai-je pas plus tard? Je n\’échappe pas aux clichés de la femme à la trentaine."S\’agit-il d\’un choix (existentialiste !) de ta part ?Ne peut-on pas pesner qu\’il existe d\’autres façons de se réaliser que dans la construction "normée" d\’un foyer ?Eossienne

  8. Eossienne>Ce rapport à la maternité, je crois, n\’est pas une question de foyer, ni même de norme…C\’est un débat et une lutte intérieure ancestrale. Crois-tu que Moon soit spécialement "normée"? Elle est femme.Personnellement, je ne me projette pas du tout dans le rôle de mère. Ni dans celui de compagne. Mais paradoxalement, j\’ai des périodes entières où l\’envie de materner s\’installe.C\’est juste des questions naturelles et intimes, et même si l\’on nous donne du chiffre et de la statistique pour parler de famille… ce sont des sujets ancrés dans les abysses et pas à la surface sociétale.Enfin… je sais pas… mais j\’imagine… j\’espère…

  9. eossienne> ui ui, suis d\’accord avec toi, il existe d\’autres façons de se réaliser que dans la construction "normée" d\’un foyer, mais ça m\’empêche pas de me poser des questions… Faut croire que j\’aime cogiter! ;o)

  10. "Faut croire que j\’aime cogiter!" … je ne pense pas qu\’il s\’agisse de masturbation intellectuelle un peu velléitaire, mais comme tu le fais remarquer de questionnements socialement ancestraux ( je ne m\’avancerai pas à dire viscéraux, m\’interogeant sur la réalité de l\’existence chez toutes du sentiment ou de l\’instinct maternel…)…Qt à la construction d\’un foyer en dehors des chemins balisés… et la réalisation de soi "autrement"… elle nécessite parfois tant d\’obstination que le modèle peut, les jours de fatigue attirer par sa facilité !Eossienne

  11. Et si les rides étaient les caresses de la vie? Ne dit on pas de quelqu\’un d\’insipide qu\’il est "lisse"…. (Et Jeanne Moreau est plus belle de jours en jours…)

  12. "il existe d\’autres façons de se réaliser que dans la construction "normée" d\’un foyer" tu ne penserais pas, par hasard, à une communauté basée sur l\’élevage de chèvres modifiées génétiquement qui produisent des crèmes anti-rides à la place du lait ?? Et plein de chatons qui gambaderaient autour et joueraient dans la mousse de bière d\’ou émergeraient des tétons ronronnant le soir, au clair de lune … Aaaaaaaaah ce serait autre chose que la vie en société de consommation protégée par des milices Sarkhoziennes sans cesse plus oppressantes ;-)bisesps : pour moi, ça, ce serait un choix de vie irréversible … mais pas en appartement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s