Il n’existe rien de CONSTANT
Si ce n’est le CHANGEMENT.
Bouddha
Publicités

11 réflexions sur “

  1. Dans le même esprit, je te propose:"Le monde est un branloire perenne" (Montaine, Essais, III,2 De la vanité")… mais bon, ça fait moins classe ! surtout avec l\’accent seizièmiste gascon !

  2. 1) Petit coucou depuis mon cyber-café.2) Il n\’y a rien de plus mobile que l\’immobilité.3) Promis, je reviendrai, avec de nouvelles énigmes bien embêtantes !4) @+!

  3. poulettece n\’est pas boudha, nous sommes au Bayon, derrière le Angkor Wat bien connu, à deux trois kilometres de là.Il est symbolique à plusieurs niveaux. Par rapport à la citée murée d’Angkor Thom, il est le mont-pivot servant dans le barattage de la Mer de Lait, autour duquel s’enroule le serpent Vâsuki.Dieux et démons exercent des mouvements de rotation en vue d’extraire de la profondeur des eaux la liqueur d’immortalité.Ses tours à visages soit-disant "énigmatiques" font trois fois notre hauteur. La même tête regadée plusieurs fois de suite donne des émotions toujours changeantes. Toi tu y verras un sourire de joconde, un autre une récente déception amoureuse, moi une ironie du coin de la bouche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s