Réponse à la devinette: mon exploit lyonnais

La nuit du samedi 6 au dimanche 7 août à 2h, sortant d’un petit bar très sympa – où j’avais fait ma grandiose et ma maligne – je farfouillais dans mon sac à main lorsque la semelle compensée de ma chaussure droite s’est perfidement prise dans une plaque d’égout mal ajustée…
Résultat, devant la faune majoritairement masculine de cette sortie de bar, la grandiose maligne a effectué un vol plané particulièrement acrobatique et peu discret. Avec atterrissage sur l’avant du corps, et mauvaise réception, vu que mains dans le sac, résultat: le sol à 2cm de mon oeil droit, mon corps lamentablement étalé dans le caniveau, et ma main gauche… écrabouillée sous mon propre poids contre le macadam. Autant dire que j’avais un peu perdu de ma superbe. Carrément, même. Surtout que j’avais tellement mal que je n’arrivais pas à me relever. Il m’a fallu 2 bonnes minutes et l’aide d’un jeune homme charitable pour me ramasser.Je ne parle pas du contenu de mon sac, indécemment répandu sur un rayon de 5 mètres. Le tout entre rires de honte et larmes de douleur. Passent encore les égratignures sur la peau et l’amour-propre, j’avais tellement mal que je croyais avoir la main cassée (comme mon pied droit deux ans et une semaine plus tôt).
Diagnostic des urgences à 7h du mat (désolée ma Zazo de ne t’avoir pas laissé dormir plus longtemps): pas de fracture mais "un écrasement des parties molles". Pitoyable. Ridicule. Même pas de quoi frimer avec un truc pareil. Ca fait tout sauf glorieux. Et très maaaaaaal en tout cas.
Quinze jours plus tard, je suis encore incapable de tourner la manivelle pour ouvrir la vitre de ma voiture, d’ouvrir une bouteille d’eau normalement, d’applaudir! (Super handicapant, ça, de ne pas pouvoir applaudir).
Voilà le genre d’exploit qu’il m’est donné de réaliser lorsque j’oublie d’être humble.
Le jeune homme ne m’a même pas demandée en mariage. Il a pourtant pas dû en voir souvent, des filles qui tombaient à ses pieds comme ça. Pour un peu, j’y croyais moi-même, que je tombais… amoureuse.
Et vous, avez-vous vécu des expériences qui vous ont valu le surnom de "Pierre Richard"?
Publicités

22 réflexions sur “Réponse à la devinette: mon exploit lyonnais

  1. Je me souviens d\’une soirée, chez un garçon (chez ses parents plutôt) devenu mon ami depuis, où je m\’étais particulièrement fait remarquer. C\’était la première fois que j\’étais invité chez lui, il y avait beaucoup de monde que je ne connaissais que très peu. J\’avais pas mal bu. J\’avais la pêche aussi. Cependant, je n\’ai pas cesser de renverser tous les verres (du vin) que l\’on me proposait ou que je m\’étais servi : une fois sur l\’échiquier où je m\’étais installé pour une partie ; une autre fois dans la cuisine, sur le carrelage ; plus tard dans le salon, sur la moquette. Et pour couronner le tout, j\’ai fait tomber la carotte incandescente de ma cigarette sur un superbe tapis d\’orient, mais avec beaucoup de contrôle : j\’ai eu le temps de chasser l\’intrus avant qu\’il ne laisse une trace indélébile sur le joyau. Ouf…Chez lui, non, chez ses parents, c\’était classe. Une grande maison, avec beaucoup de pièces, trois étages, de beaux meubles, un grand jardin (un parc) ; une maison cossue, en plein centre ville. Je me sentais bien là-bas. Seulement, je pense que cette maladresse n\’était pas totalement imprévue et hors de ma volonté ; pas directement bien sûr, Freud parlait d\’actes manqués pour définir ce genre d\’étourderie à répétition. D\’ailleurs, mon ami (qui ne l\’était pas encore) a eu un sourir à chacune de mes maladresses, comme pour me signifier qu\’il savait bien que cela n\’était que de la provocation. Je crois même que nous nous sommes échangés deux mots là-dessus, nous étions d\’accord.

  2. En effet, loool… Enfin, lool, mais je pense que la douleur ne dois pas te faire autant rire que nous a la lecture de ton recit…. Récit manifiquement narrer… Qu\’on se le dise… N\’a-tu jamais pensé à l\’écriture…???Mais l\’histoire ne raconte pas ce qu\’il est advenu du galand qui t\’a relevé… Pourquoi ne s\’est-il pas empressé de te mener aux medecins…??? Peut etre, en chemin, il aurai fait meilleur connaissance…??? L\’as tu revu apres tes mesaventure…??? Demande-t-il de te nouvelles…??? Tres curieux me trouvera-tu, mais si il était celui avec qui tu finirai ta vie… Que te reserve l\’avenir…??? Va savoir…Mais peut etre etait il rentré avec toi…??? Qu\’il t\’accompagne lors de longues conversations téléphoniques…??? Ou s\’est-il déja installé dans tes appartements…??? Que nous resrves-tu comme srprise, encore…???? Va savoir…Et oui, je suis très friand de ce type de romance entre une femme et un homme… C\’est peut etre idiot, mais je trouve ce genre de rencontres et d\’histoires d\’amour si émouvantes… Mais si tel était le cas, cela ferai une belle histoire à racconter à tes petits enfants, lors de longues soirées d\’hiver….Tiens nous au courant sur ta santé… La santé de ta main, et celle de ton coeur aussi… Milles et une bises à toutes et à tous… @micalement…

  3. oui c clair…..la prochaine fois je crois que tu preferera le leche vitrine au gauffrage de trottoir..je suis moi mm une specialiste 5 fois a vec la meme paire de botte que je trouvait vraiment (qd mm) tres jolies et que j\’ai foutu à la poubelle la 5 eme et derniere fois….moralité 2 mois a ne pas bien pouvoir me servir correctement de ma main gauche.. dommage ,je suis gauchère!!par contre je te conseille de prendre des protèges poignet de roller pour soulager ta main. c\’est l\’ideal tes doigts sont dispo et ton poignet et ta paume sont maintenus…bon courage!!

  4. Merci de votre compassion, Harmonie et Wilo; Wilo, tu sais bien qu\’il y a des choses qui ne se disent pas sur les blogs! lolEn tout cas tu me sembles bien romantique, c\’est rassurant de voir qu\’il en reste quelques-uns… Ce que je peux te dire, c\’est qu\’avant de le raconter à mes petits enfants, il faudrait déjà que j\’aie des enfants! HihihiBizzzzzzzzzzz

  5. "L\’écrasement des parties molles", et bien ma Ju, était-ce vraiment nécessaire de filer une longue métaphore de la main et compagnie pour simplement mettre à l\’honneur ton androgynie méconnue…ou encore d\’exprimer ton inextinguible douleur, sachant que nous les hommes, les vrais, on a déjà fait la grimace à l\’occasion : glisser de la selle de vélo et arriver sur la barre centrale de plein fouet, recevoir un uppercut d\’en bas alors que Jackie Chang fait le grand écart, etc. Non pepette, ce jour là signifie autre chose pour toi. Enorme posture existentielle digne des grands mythes antiques, tu es tombée en même temps au sens propre et figuré, dans une situation où l\’on entrevoit l\’amour en même temps qu\’on a mal. Nos pratiques ludiques lors des diners en tête à tête, et quelles têtes, il est vrai, ne regarde que nous, mais si tu désires revivre cette situation paroxysmique, fais moi confiance, je te montrerai le tunnel. Euh je voulais dire, comment sortir du tunnel. Mais même dans ces situations les plus acadabrantesques, je t\’ai toujours dit : Julie ma chérie bibi, main froide coeur chaud.

  6. Yannouch, il m\’en coûte, mais je dois te préciser que l\’expression "écrasement des parties molles" n\’est pas de moi. C\’est la dame docteur qui m\’a sorti ça. Peut-être que mon hyper méga féminité remettait la sienne en question et qu\’avec cette formule elle espérait se venger en me masculinimollissant… Hihihihi mais je sais que tu savais! Tu as tout compris, comme d\’hab, mon jumeau de coeur.

  7. Alors si j\’ai bien tout compris, (je comprend peut etre vite, mais il faut faut passer par de longues explications… 😉 tu correspondrai toujours avec ton sauveur… Ho Ho Ho…(non, ce n\’est pas le cri du Père Noël… Juste l\’expression de ma joie pour toi…).Pour les petits enfants, j\’esperai que leur grand père serai justement notre heros… Heros sans qui ce blog aurait etait bien triste…Bien oui, si on y pense, ton petit accident aurai perdu un peu de son interet si tu n\’avais pas la connaissance du dit bellatre… En effet, il reste quand même quelque chose de positif dans cette malheureuse acrobatie… Au mieux, tu finis avec un amant, au pire, tu t\’es fait un amis… (même si arrivé à un certain point, on a assez d\’amis… On se compenrd…)Mais si je me trompe du tout au tout… Préviens moi… J\’arreterais de me faire des films… Mais je dois avouer que ce serai bien dommage… J\’en serai tres peiner pour toi… Bon, faut que je file… @ tres bientot tout le monde sur the web…

  8. loooool Wilo tu n\’en démords pas! Incorrigible fleur bleue! Je ne voudrais pas briser ton rêve mais… dans la vraie réalité réelle ça ne se passe pas comme tu l\’imagines. Cependant, pas de quoi être peiné pour moi: je n\’attends plus le prince charmant. Suis une grande fille presque blindée, moua! Hihihi

  9. Un écrasement des parties molles… bouh, c\’est malheureux… d\’autant que c\’est peu glorieux à montrer, comme pathologie, "bonjour, je me suis écrasé les parties molles, ne riez pas s\’iouplé"… ma pov\’…La pire horreur que j\’aie vue, et n\’espère jamais vivre ! c\’est une amie à moi qui l\’a vécue. Nous cheminions guillerettement dans les rues de Montpellier, shoppinguant gaiement, primesautières, prêtes à nous jeter dans la séduction avec nos nouvelles toilettes, l\’oeil brillant, quand elle a malencontreusement glissé sur une merde fraîche, et s\’est littéralement "écrasée la partie molle" fessière… dedans.Branle-bas de combat dans le premier bistrot venu, siège des toilettes (arf !) pour en ôter le plus gros, mais cette perfide odeur qui est restée collée à elle pendant tout le trajet retour… une abomination.Pense positif : sous ta main, il n\’y avait pas de caca 😉

  10. Bonsoir @ toutes…. bousoir @ tous….Et oui, encore moi… Je t\’es entendu toi au fond, la bas… Oui Oui… Pas de reflexion desagréable, STP…Desolé ma Juju, je n\’avais meme pas vu ton commentaire n°2 sur mon blog, au sujet du lien du site de mes crapules… Mille excuses… Je suis profondement navré… Inexcusable… Si jee le pouvais, je me cacherai bien dans un trou de souris…(Mais les crapules les ont toutes chassées… Elles n\’ont pas eu le temps de creuser…hi hi hi…) Vraiment, je mérite des claques…Bon, je vais esayer de me ratrapper… Voila, avec baucoup de retard, la \’BONNE\’ adresse, rien que pour vous, en totale exclu : http://www.tigrietmickey.eu.ma .Sinon, pour en revenir au fil de ce post, vraiment… Tu te complet dans la solitude…???Oui, je sais, tu n\’est pas totalement seul. Tu as tes petits brigands pour toi. Au pire, nous sommes là. Mais honétemmet, je pense que rien ne remplacera jamais les bras de notre conjoint(e)… L\’attention, l\’amour qu\’il ou elle apporte… Le reconfort, quand ça ne va pas. Les éclats de rire partagés, les moments forts, comme les pires… Et sans parler de \’la\’ sensualité…Mais il est vrai que le rythme infernal que nous mène la vie, imposé par notre société moderne où tout va de plus en plus vite, ne nous laisse plus de temps pour faire connaisance, meme pour l\’amitié, avec nos voisins, collegues de travail ou simplement nos clients… (Ha oui, je travaille dans le commerce…). Et oui, ajourd\’hui, tout n\’est que profit… "le temps, c\’est de l\’argent…" qu\’il nous rabachent, du soir au matin… Mais si l\’argent rendait heureux, nous le saurions… Certes, il y contribue allegrement, mais il ne suffit pas à lui seul à nous combler… Hélas me repondrai-vous… Heureusement, je retorquerai… Nous ne somme pas des animaux (quoi-que…), mais ne se conteter que de choses matèrielles ne ressemble pas à une vie… IL Y A PLUS IMPORTANT, NOM D\’UNE PIPE…Enfin, tout ça pour dire, que les valeurs que l\’on essaie de nous imposer ne correspodent pas du tout à ce dont l\’Homme (avec un grand H) a besoin pour vivre… Mais bon, allez leur dire reviens à pisser dans un violon… (désolé pour ma vulgarité, mais je ne vois rien d\’autre pour exprimer mon idée…)Bon, pas que je m\’ennuis à exposer mon avis, mais je ne vais pas squatter tout l\’espace du blog à moi tout seul… Bonne soirée à tous… et @ bientot… ici ou ailleurs… 😉

  11. Je vole à ton secours: marche sur les mains Mooon!!!Perso, j\’ai pris une bonne pelle en allant en cours, en entrant en retard dans un amphi de 200 personnes… Oui, j\’ai raté une marche!!Aloooors?? Pas mal, hein?Biiiiz

  12. Wilooooooooooo!!!!!!!! Est-ce que j\’ai une gueule à me complaire dans la solitude? Excuse-moi d\’être seule! Tu crois vraiment que j\’ignore tout ça???Mon célibat est certes un choix assumé dans la mesure où je préfère être "seule que mal accompagnée" comme on dit, mais rassure-toi, je sais BIEN tout ce à côté de quoi je passe, inutile de me le rappeler et de retourner le couteau dans la plaie… Puisqu\’il faut TOUT te dire, j\’en souffre, oui, malgré la désinvolture pudique que je peux afficher en abordant le sujet, et ce n\’est pas à moi qu\’il faut clamer de s\’en laisser imposer le moins possible par la société ou l\’argent -laisse moi pouffer. Pour le coup, plus aucune pudeur, je regrette que ce billet soit devenu un étalage de mes déboires sentimentaux. Ca n\’intéresse pas tout le monde: tu m\’excuseras donc de ne plus aborder le sujet ici désormais. Je te serais reconnaissante de ne plus focaliser là-dessus… Désolée pour mon ton brutal, je sais que tu n\’avais pas de mauvaises intentions, mais avant de faire la morale, demande-toi à qui tu t\’adresses… Hum. Voilà, c\’est dit.

  13. La honte quoi ! C\’était devant quel bar, que j\’imagine un peu la clientèle et que j\’examine la plaque d\’égout incriminée afin de relativiser la culpabilité de la tôle, celle de la semelle et d\’estimer la responsabilité du verre de trop… ;o)Je prendrai une photo de la plaque en question, promis.

  14. Desolé de t\’avoir blessé et d\’avoir provoqué une telle colère… Ce doit etre un don chez moi… Je met à tous les coups, les pieds dans le plat…en effet, mon but n\’etait pas de te faire mal, ni te faire la morale, mais seulement évoquer mon point de vue.Et cette reponse ne s\’adresser pas seulement a toi, mais a tout les lecteurs de ton blog et à d\’autres…Maintenant, si tu me le demande de ne plus revenir ici et de ne plus laisser de message, je le ferais sans discuter…@dieu…

  15. Ben non Wilo, fais pas ton Caliméro! Tu es toujours le bienvenu ici, pas de censure chez la Mooon, mais je m\’autorise à réagir… Sans rancune, à bientôt.Mooon

  16. MDR Chuy! "afin de relativiser la culpabilité de la tôle, celle de la semelle et d\’estimer la responsabilité du verre de trop… ;o)"Le bar c\’est Le Capucin, rue Romarin, le patron s\’appelle Christian, il est très sympa, si tu y passes tu peux lui dire bonjour de la part de Julie, la belle-doche de Touche-à-tout, qui s\’est ramassée en sortant de chez lui… La plaque d\’égout se trouve un peu à droite en sortant du bar. Ce serait extra si tu pouvais en faire une photo!!!

  17. bravo grandiose c\’est pur!!!je te reconnais bien là!!!toujours dans la cascade!!!!même sur une partie plane tu chutes!à heureusement que les parties moules sont là!!!encore bravao!!!gigabizzz

  18. Oups… une place sans devinette! Merci de ta visite… Et de ton gentil com! Tout le monde a des aventures comme ça! Rassure toi! Aux urgences (parce que j\’avais laissé mes doigs dans la portière…) L\’interne m\’a dit "D\’habitude c\’est les enfants…"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s