Kesskeucé N°7

Bon, je sais que le N°6 était trop évident, j’ai du mal à trouver un juste milieu…
 
Pour ce Kesskeucé N°7, je vous donne tout de suite un indice: j’ai pris cette photo lors de mon passage à Bruges. Elle n’a pas été retouchée. A vous de jouer.
Envoyez-moi vos interprétations -réalistes ou pas- par écrit ici dans les commentaires, ou par détournement d’image (paint, photoshop ou autre…) à:
 
 
Merci d’avance à tous les participants! ;o)

13 réflexions sur “Kesskeucé N°7

  1. On dirai du pain… je dirai même plus, du pain grillé… Mais que fait t\’il dans cette posture tout à fait inhabituelle…Je ne vois que 2 possibilité : – Une robe de haute couture, mais ce n\’est plus de la haute couture, mais plutot de la cuisine à ce nivau là…- Ou bien, ne serai-ce pas une statut ou une oeuvre d\’art éphémère à base de pain…Ou alors c\’est tout à fait autre chose, mais là, je n\’est plus d\’idée…Voila… ++ tout le monde…

  2. De retour de vacances, il est bien agréable de te lire. Merci d\’ avoir pris le temps de parcourir mon espace.Ta photo évoque pour moi des os tranchés très spongieux et troués, seulement je n\’ ai pas encore d\’ idée concernant le positionnement dans lequel ils sont présentés. je vais donc réfléchir un peu et ensuite laisser aller mon imagination pour te faire une photo retouchée, mais je ne te promets rien j\’ ai pas mal de boulot en retard.A + , au fait pour la version de Charlotte sometimes c\’ était juste une question d\’ url à trouver.Liz

  3. c\’est la coupe diametrale de la molécule de chocolat blanc vu par binocle a balayage electronique…..j\’ai gagné ???keske g gagnéc mon dernier mot julie-pierre

  4. Allez, je vais t\’aider wilo.C\’est une vue plongeante sur la marmite de la grand-mère de Van-damme. C\’est une spécialité de la famille du champion : blanquette et croutons de chèvre chaud sur lit de moules concassées. On se régale à Bruges, y\’en a qu\’on d\’la chance, hein! Non, plus sérieusement je pense que c\’est les fonds de culotte du Manneken-Piss. Ah, il a pas de culotte? Et puis c\’est Bruges… Hum… voilà! un banc, près des canaux, où viennent s\’asseoir (pas se poser) les pigeons voyageurs.

  5. bon je reste toujours sur mon histoire d\’os…pourquoi sont \’ils cousus entre eux.. on dirai une tunique ou un objet de cerémonie ou le nec plusultra des bijoux chez les canibales du bout du monde.. çà permet de rester en contact avec sa famille…bisous

  6. Evidemment un gros plan de ton achat du jour, cette ignoble tenue composée de tranches de pain blanc, d\’os de seiche et de cailloux belges, le tout cousu par les femmes-girafes face au soleil levant le jour de leurs 1ères règles, au prix modique de 249 € dans une boutique de commerce équitable. Succès assuré à la prérentrée ; je ne te connais plus …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s